Depuis la RT2012, toutes les habitations neuves doivent posséder 1/6 de surfaces vitrées au minimum. Reste à savoir comment bien choisir sa baie vitrée ? Pour répondre à cette question, de nombreux éléments doivent être pris en compte : dimensions, sens d’ouverture, matériaux…Voici un petit rappel de ce qu’il faut savoir sur les baies vitrées.

Quel matériau faut-il choisir pour les menuiseries ?

Selon la RT2012, aucun matériau n’est préconisé en particulier. De ce fait, vous aurez un large choix pour vos baies vitrées.

  • Le PVC : Il est très utilisé pour les fenêtres mais pas pour les baies vitrées. C’est un matériau souple qui peut se déformer sur les grandes dimensions. Cependant, pour plus de rigidité, il est possible de combiner le PVC avec de l’aluminium.
  • L’aluminium : C’est le matériau le plus utilisé sur le marché de la baie vitrée. Il s’agit d’un matériau rigide, très esthétique et facile à entretenir. Le seul inconvénient est qu’il est mauvais en matière d’isolation.
  • Le bois : malgré le fait qu’il demande plus d’entretien que les autres matériaux, c’est un bon isolant.
  • Les solutions mixtes bois/alu cumulent les qualités des deux matériaux. Pour une utilisation optimale, l’aluminium est placé à l’extérieur et le bois à l’intérieur.

Quel que soit le matériau que vous choisirez, il faut assurer la qualité des huisseries. Ainsi, sachez que l’étanchéité à l’air est primordiale. C’est le classement AEV posé sur chaque baie vitrée qui la déterminera. Pour connaître la performance de vos produits, il faut que le chiffre qui accompagne le A et le E soit élevé. La lettre V, comme Vent, concerne la résistance à la pression. Quant à la résistance à la déformation, elle est notée de A à C.

Il convient également d’avoir un oeil sur le coefficient de transmission thermique Uw de la fenêtre. Il doit être plus faible pour que la baie vitrée soit isolante. Attention, il ne faut pas confondre Uw qui porte sur la fenêtre dans son ensemble (w =window) et Ug (g = glass) qui ne concerne que le vitrage.